📖 À lire : La passante du sans-souci de Joseph Kessel (ROMAN)

la-passante-du-sans-souci-joseph-kessel

Avez-vous vu Romy Schneider
dans son dernier rĂŽle ?
Elle incarne un personnage bouleversant, Elsa Wiener, dans La passante du sans-souci.
Si vous avez été ému par le film, ne perdez pas un instant et venez emprunter le livre dont il est inspiré.

Je dis bien inspirĂ©, car l’ouvrage de Joseph Kessel
va bien au-delĂ  du film. Il nous entraĂźne dans les bas fonds de Montmartre Ă  la rencontre d’une femme extraordinaire.
Chanteuse d’opĂ©ra allemande, autrefois frivole
et dĂ©sinvolte, les horreurs du nazisme ont poussĂ© Elsa Ă  fuir son pays et Ă  trouver refuge Ă  Paris accompagnĂ©e d’un petit garçon juif.
L’affection et le respect profond qu’elle Ă©prouve
pour son mari vont la pousser Ă  s’avilir,
Ă  se perdre elle-mĂȘme pour le sortir
des camps de concentration.

La richesse psychologique des personnages, la description du Paris des annĂ©es trente, l’Ă©criture magistrale de Kessel font qu’on ne sort pas indemne d’une telle lecture.
Quant à la fin, inattendue et pathétique, elle ne vous laissera pas insensible.

Vous trouverez ce roman dans l’Espace Adulte (Rdc)
 

ThĂšmes similaires
Tags :
#secondeGuerreMondiale #adaptéAuCinéma #romanHistorique
#Les_coups_de_coeur_de_l_Ă©quipe

A propos Eléonore

Fan de peinture et de littérature du XIXe, mes livres préférés sont Anna Karénine de Tolstoï, La peau de chagrin de Balzac et Les nuits blanches du chat botté de Duchon-Doris.
Cet article, publié dans Romans, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 📖 À lire : La passante du sans-souci de Joseph Kessel (ROMAN)

  1. Elisabeth Hardel dit :

    ce petit mot pour vous (=toute l’Ă©quipe) dire que je lis avec beaucoup de plaisir tous vos billets, que vous faites un beau travail de communication en partageant vos coups de cƓur mais aussi en saisissant l’actualitĂ© (TV aujourd’hui) pour inviter le lecteur Ă  prolonger un film. C’est un blog qui vit sans nous submerger de messages quotidiens; il permet de respirer. Je suis abonnĂ©e Ă  plusieurs blogs littĂ©raires et lis volontiers les critiques de bibliothĂ©caires comme de particuliers; j’apprĂ©cie que les analyses ne se rĂ©fĂšrent pas qu’aux toutes derniĂšres parutions. Bon vent!

    J'aime

    • Emilie dit :

      Merci beaucoup, cela fait plaisir de savoir notre travail utile et apprĂ©ciĂ© des lecteurs. Nous espĂ©rons aller toujours dans ce sens et votre message nous en donne l’envie. A bientĂŽt sur la toile !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.