🦅🪶🏅 À lire : Le Dieu Oiseau d’Aurélie Wellenstein (ROMAN)

Attention, âmes sensibles, s’abstenir, c’est pas une histoire pour les p’tits Pimousses 😬 !

Notre histoire prend donc place sur une île
où vivent 10 clans.
Tous les 10 ans sont organisés les sélectifs
dont le vainqueur donnera la victoire à son clan
qui régnera alors sur tous les autres
pour les 10 prochaines années.
Pour célébrer la victoire un banquet
des plus sanglants est alors organisé par le clan vainqueur : viols, meurtres atroces et cannibalisme marquent alors les esprits des survivants
autant que leur chair.
Il y a 10 ans Faolan est devenu l’esclave de Torok,
fils du vainqueur des sélectifs.
Faolan a vu son père mourir dans d’horribles conditions et rumine depuis sa vengeance.
Il ne vit que pour les prochains sélectifs qu’il compte bien gagner afin de rétablir l’ordre et organiser
le banquet à son tour…
Sera-t-il celui qui mettra fin à la barbarie ou la perpétuera-t-il ?

L’autrice Aurélie Wellenstein a étudié entre autres les légendes polynésiennes et les rituels de sacrifices incas pour l’écriture de ce roman et autant vous dire que c’est très bien rendu.
Son écriture fait mouche et nous fait parfaitement ressentir les sentiments puissants
de vengeance de Faolan.
Le côté purement animal de l’homme est ici mis en exergue mais jamais gratuitement
et notre héros va devoir lutter autant physiquement que mentalement.

Le roman se lit évidemment d’une traite tant il nous prend aux tripes.
Il faudra avoir le cœur bien accroché (sans mauvais jeu de mots),
pour suivre l’aventure de Faolan !

Une autrice aux multiples prix à découvrir !

Vous retrouverez ce roman dans l’Espace Adulte (Rdc), rayon Science-fiction et fantasy

Thèmes similaires
Tags :
Fantasy #science-fiction #fantastiqueAdulte #horreur

Coups de coeur : #Les_coups_de_coeur_de_l_équipe

A propos Émilie

Fan de SF, de bons p'tits thrillers et de romance depuis peu ;)   Livres fétiches : La machine à explorer le temps d'H.G Wells, La nuit des temps de René Barjavel, L'éducation de Stony Mayhall de Daryl Gregory, Geisha d'Arthur Golden ou encore Sur la route de Jack Kerouac...
Cet article, publié dans Romans, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.