đŸȘŸ đŸ‘© À lire : La femme Ă  la fenĂȘtre de A.J. Finn (ROMAN)

Qui est cette femme ? Pourquoi est-elle Ă  la fenĂȘtre ? Que va t-elle observer ?
La femme Ă  la fenĂȘtre, voilĂ  un titre accrocheur qui nous amĂšne dĂ©jĂ  Ă  nous poser moult questions…

Anna, psychologue pour enfants, vit recluse dans sa belle maison de Harlem . C’est une femme dĂ©truite qui, Ă  la suite d’un grand drame, souffre d’agoraphobie. Son seul plaisir est d’observer par la fenĂȘtre la vie de ses voisins. À l’image du protagoniste de FenĂȘtre sur cour, ou de l’hĂ©roĂŻne de La fille du train, Anna va ĂȘtre le tĂ©moin d’un meurtre. La mĂšre de famille qui vient rĂ©cemment de s’installer dans le quartier est assassinĂ©e, lĂ , juste devant ses yeux, elle la voit agonir Ă  la fenĂȘtre !
Mais, shootĂ©e aux mĂ©dicaments arrosĂ©s de Merlot et imprĂ©gnĂ©e par les standards du cinĂ©ma noir amĂ©ricain des annĂ©es cinquante, Anna n’est pas un tĂ©moin crĂ©dible pour la police et elle en vient mĂȘme Ă  douter de sa raison.
Tout cela ne serait-il pas qu’illusions ?

Le premier roman de A. J. Finn remporte un vif succĂšs auprĂšs des lecteurs, amplement mĂ©ritĂ© puisqu’il recĂšle toutes les ficelles du bon thriller. Roman psychologique par excellence, il sait nous maintenir en haleine de bout en bout avec des chapitres courts,
un style enlevé, une intrigue prenante et des personnages sous tension.
Petite cerise sur le gĂąteau, si certains livres ont leur playlist, La femme Ă  la fenĂȘtre possĂšde sa filmographie. En effet, Anna visionne Ă  longueur de journĂ©e de trĂšs bons films policiers en noir et blanc et vous aurez certainement envie de les voir ou de les revoir aprĂšs avoir lu cet excellent thriller !
Rendez-vous donc Ă  l’Espace Musique et CinĂ©ma pour retrouver les films d’ Hitchcock
et les autres classiques du cinéma hollywoodien.

Vous trouverez ce roman dans l’Espace Adulte (Rdc), rayon des Romans policiers.

ThĂšmes similaires
Tags :
#romanpolicier #polar #thriller #suspense

Coups de coeur : #Les_coups_de_coeur_de_l_Ă©quipe

A propos Eléonore

Fan de peinture et de littérature du XIXe, mes livres préférés sont Anna Karénine de Tolstoï, La peau de chagrin de Balzac et Les nuits blanches du chat botté de Duchon-Doris.
Cet article, publié dans Romans, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.