ūüé∂ūüéĻ √Ä lire : Madame Pylinska et le secret de Chopin d’√Čric-Emmanuel Schmitt (ROMAN)

Une fois n’est pas coutume, √Čric Emmanuel Schmitt nous livre ici une page de sa vie. Alors qu’il n’avait que neuf ans, il fut compl√®tement m√©dus√© en √©coutant la divine interpr√©tation d’un morceau de Chopin par sa tante Aim√©e. N’ayant de cesse de vouloir revivre cet instant de gr√Ęce, l’enfant r√©solut d’apprendre le piano pour apprivoiser Chopin !
Quelques ann√©es apr√®s, alors qu’il est √©tudiant en philosophie, l’un de ses camarades lui parle de Madame Pylinska, un professeur de piano tr√®s original qui saurait lui r√©v√©ler le secret de Chopin. Au fil de le√ßons tr√®s particuli√®res, o√Ļ il apprend tour √† tour √† √©couter le silence,
√† devenir liquide en faisant des ronds dans l’eau ou √† cueillir une fleur sans faire tomber les gouttes de ros√©e et tout cela sans toucher √† un clavier, notre protagoniste va peu √† peu acqu√©rir assez de sensibilit√© et de finesse pour jouer Chopin
comme il le d√©sire. Madame Pylinska va non seulement apprendre √† son √©l√®ve √† interpr√©ter Chopin avec d√©licatesse mais elle va √©galement lui permettre de d√©couvrir les joies de l’amour charnel.

Le nouvel opus d’√Čric Emmanuel Schmitt, ravira les amateurs de musique classique, les inconditionnels de Chopin et surtout les amoureux de l’√©criture incomparable de cet auteur attachant ! V√©ritable roman d’apprentissage, Madame Pylinska et le secret de Chopin montre l’initiation d’un jeune homme √† la musique, √† la vie et surtout √† l’amour.

Voici un r√©cit qui vous fera passer un tr√®s bon moment, berc√© par les mots d’√Čric Emmanuel Schmitt et les notes de Fr√©d√©ric Chopin. Allez faire un petit tour dans l’Espace Musique et cin√©ma, vous y trouverez de nombreux CD
du célèbre compositeur !

Vous trouverez ce roman dans l’Espace Adulte (Rdc)

Thèmes similaires
Tags :
#autobiographie #musique

Coups de coeur : #Les_coups_de_coeur_de_l_équipe

A propos Eléonore

Fan de peinture et de litt√©rature du XIXe, mes livres pr√©f√©r√©s sont Anna Kar√©nine de Tolsto√Į, La peau de chagrin de Balzac et Les nuits blanches du chat bott√© de Duchon-Doris.
Cet article, publié dans Romans, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.